LE POINT ÉDU #5 – CONNECTER GRÂCE À L’ART

Exprimer, connecter, re-motiver : trois objectifs que les éducateurs de MU gardent bien en tête lors de leur rencontres avec nos jeunes Québécois ayant traversé l’année 2020. En plus du mini-projet LGBTQ+ à L’École Felix-Leclerc que notre éducatrice artistique Diane Roe est allée animer il y a quelques temps, un autre projet de murale a vu le jour au sein du même établissement. 

15 jeunes adolescents entre 16 et 18 ans étaient donc présents pour participer à un projet de création de murale sur un thème qui les concernent directement et qui leur tient à coeur : le courage d’avoir traversé cette année compliquée, et comment ils voient leur futur.
Après un manque de connexion avec les autres dû à la situation sanitaire, l’enjeu de ces ateliers était centré autour de leurs émotions par l’art.

 

 


L’ART COMME VECTEUR DE CONNEXION SOCIALE

Le premier atelier d’exploration et la séance pédagogique ont fait l’unanimité : en plus d’avoir adoré l’expérimentation des différentes techniques de peintures, graffitis ou encore sérigraphie, les élèves étaient presque tous présents et très réceptifs. C’est lors de ces premières séances que Diane a pu connecter avec ces élèves d’une manière étonnante et inattendue.  Pour certains, ce sont les deux premières journées qui leur ont permit de passer au dessus de leur timidité et de se faire des amis.

Pour Diane, avoir pu contribuer à une connexion aussi grande et touchante entre des élèves était la plus belle expérience de sa carrière !


Le groupe d’élèves accompagnés de Diane Roe, devant le résultat final de la murale. 
Visages floutés pour droit à l’image.

 


En savoir plus sur les programmes jeunesse de MU


📝 Pour nous proposer un projet éducatif, remplissez ce formulaire.

👀 Pour toute question sur les ateliers et expériences éducatives de MU, contactez-nous à info@mumtl.org