2022

Hommage à Éva Circé-Côté

1773 R. Saint-Denis, Montréal, QC H2X 3K4 Cyrielle Tremblay
Final - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Final - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Final - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Détails - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Détails - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Avant - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Réalisation - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Réalisation - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Réalisation - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Réalisation - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Réalisation - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Réalisation - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Réalisation - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet
Réalisation - 2022 - © Photo : Olivier Bousquet

À propos

Produite par MU, cette murale rend hommage à la libre-penseuse montréalaise Éva Circé-Côté (1871-1949), fondatrice et première bibliothécaire de la bibliothèque de Montréal, logée au Monument-National en 1903; codirectrice du premier lycée laïque pour jeunes filles qui était situé à deux pas d’ici; journaliste, essayiste, dramaturge, poète, musicienne, féministe. Éva Circé-Côté a milité toute sa vie  en faveur d’une société progressiste et inclusive, au sein de laquelle l’indifférence face aux autochtones et aux immigrants n’existerait pas. Pendant plus de quarante ans, elle travaille dans un objectif d’émancipation, elle veille à alimenter les débats, à conscientiser son lectorat et son auditoire à différentes problématiques et à l’importance de réformes sociales, dont  la  laïcisation  des  institutions et  l’instruction  obligatoire  et  gratuite.  

Cette œuvre met en lumière l’apport inestimable que cette passionnée de lettres et de culture a laissé pour le Québec en termes d’éducation et de culture, mais aussi dans notre cheminement vers une société plus juste, débarrassée des préjugés de races, de sexes et de religions. Réalisée par l’artiste Cyrielle Tremblay, elle invite à faire sa connaissance en exposant les nuances et les multiples facettes qui l’ont caractérisée. 

« Faire passer sur les fronts un frisson d’espérance », une phrase tirée d’un texte qu’elle écrit en percevant avec optimisme le progrès de son peuple, s’affiche comme une note inspirante que nous laisse Circé-Côté. Un peu comme si elle nous regardait d’en haut pour nous donner du courage. On invite à la fois le passant à la réflexion, à la contemplation et à en découvrir d’avantage sur l’autrice.

Dans ce collage où se côtoient différents univers, on salue également la multitude de chapeaux qu’a porté Circé-Côté au cours de sa vie, tant au plan professionnel que personnel. On  y retrouve aussi à l’avant une pile de livres avec un ruban, qui n’attendent qu’à être ouverts et lus. Au dessus, les fleurs, comme symbole du foisonnement du savoir. Sur chacune des tranches, un clin d’oeil de l’artiste à Circé-Côté: les bonhommes sourire (la fierté d’avoir la tâche de rendre hommage à une femme qui a fait beaucoup pour de nombreuses causes sociales au Québec), les flammes (les conventions qu’elle invite à brûler!), le bleu (une québécoise fière qui milite pour son peuple) et son nom, pour que tous puissent la connaître.

L’oeuvre fait partie de la collection « Les bâtisseur·es culturel·les montréalais·es », initiée par MU en 2010, visant à mettre en valeur l’inestimable contribution des créateur.trices de la métropole de différentes disciplines artistiques. Elle a été réalisée par l’artiste Cyrielle Tremblay, assistée de Julien Sicre.

Ce projet a été réalisé  en collaboration avec la Société de développement commercial (SDC) du Quartier latin.

1773 R. Saint-Denis, Montréal

Partnenaires

À propos de l’artiste

Cyrielle Tremblay

Cyrielle Tremblay travaille dans, avec et à partir de l’espace public. Elle y construit des univers oniriques où prévalent tantôt la mémoire ou la poésie,...
En savoir plus

Ne manquez aucune de nos actualités!

Inscrivez-vous gratuitement à l’infolettre des MU.ses